Assurance habitation, que faire en cas de cambriolage?

combrioleur

Les assurances couvrent les pertes occasionnées par un vol ou un cambriolage dans l’habitation assurée. Cette couverture varie selon les clauses du contrat d’assurance, les circonstances du vol et les exclusions de garantie. Pour bénéficier d’une indemnisation, l’assuré doit respecter certaines démarches comme déclarer le vol à la police et à son assureur dans les délais impartis.

Les biens couverts par l’assurance

combriolage maison

Les biens assurés sont ceux qui se trouvent à l’intérieur de l’habitation et qui sont la propriété des occupants. Le plus souvent, les assurances couvrent les vols qui ont lieu sous certaines circonstances, comme les vols par effraction, par fracturation de porte ou par utilisation de fausses clés, les vols avec menaces ou coups, ou par intrusion en présence des occupants. Les objets qui se trouvent dans le jardin, la cour, les parties communes d’un immeuble, ou en dehors de la maison (vélo laissé devant l’entrée par exemple) ne sont pas couverts. Certaines circonstances de vol annulent la garantie, comme dans le cas d’un vol par un membre de la famille ou une personne habitant sous le toit de l’assuré, les vols commis sans effraction, les vols survenus lors d’une période de suspension de garantie, comme lors d’une absence pour un séjour de plus de 90 jours (la durée varie selon les contrats).

Peuvent être exclus de l’indemnisation les objets précieux dont la valeur dépasse le plafond de garantie prévu par le contrat d’assurance.

Déclaration du vol

La première chose à faire est de déclarer le vol à la police ou la gendarmerie qui délivrera un document qui servira à la déclaration du vol auprès de l’assurance. La déclaration à la police doit se faire dans les 24 heures qui suivent le moment où l’assuré a découvert le vol, et dans les deux jours qui suivent pour l’assurance. La victime du vol doit fournir une estimation de la valeur des biens volés. Cette estimation doit être faite dans un délai de 5 jours à partir du jour de la déclaration à l’assurance. La propriété effective des biens doit être justifiée et pour ce faire, l’assuré doit présenter les factures, les actes notariés, les photos des biens volés.

La procédure d’indemnisation ne peut pas être lancée si le voleur est identifié et que l’assuré ne porte pas plainte contre lui.

Se faire indemniser

En attendant l’indemnisation, l’assuré qui a subi un cambriolage doit changer les serrures et garder les serrures fracturées qui seront prises comme preuves de l’effraction. Un expert mandaté par l’assurance examinera l’habitation te devra constater l’effraction et les dommages.

Après la déclaration, l’établissement du constat par l’expert et l’étude du dossier qui peut prendre de 2 à 4 semaines, les biens sont volés seront remboursés, après déduction des franchises, selon le type de garantie contractée. L’indemnisation peut se faire au prix du neuf soit selon le degré de vétusté des objets.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *