Assurance habitation, que faire en cas de sinistre

Assurance sinistre

Les assurances habitation couvrent tous les types de sinistres : inondations, incendies, vol, vandalisme…etc. Mais pour pouvoir accéder aux dédommagements, il faut déclarer le sinistre  dans les délais impartis.

Délais de déclaration

Si le sinistre est causé par un incendie, un dégât des eaux ou une tempête, la déclaration du sinistre à l’assurance doit être faite dans un délai de cinq jours ouvrés. Le courrier doit être commandé avec accusé de réception.sinistre assurance

Dans le cas d’une catastrophe naturelle, le délai est porté à dix jours ouvrés.

Si le sinistre est dû à un vol ou à un acte de vandalisme, il faut le déclarer au commissariat le plus proche dans un délai de 24 heures. Une attestation est fournie par la police, elle est indispensable pour déclarer le sinistre à l’assureur, et ce, dans un délai de deux jours ouvrés. La déclaration de sinistre doit être accompagnée de la liste des objets dérobés avec des justificatifs qui prouvent que ces objets appartenaient à l’assuré et lui ont été dérobés. Les justificatifs recevables sont les factures, photos, tickets de banque…etc.

Certains assureurs permettent de déclarer les sinistres par téléphone ou sur un site internet. Dans ce cas le sinistre est enregistré et les délais ultérieurs entreront dans les délais de gestion.

Évaluation des dommages

En cas de vol, l’assuré doit justifier de la possession passée des objets déclarés volés. Pour ce faire, il devra fournir certains documents comme les actes de vente pour les biens qui nécessitent ce genre d’acte, les factures, les certificats de garantie, les photos de famille où les objets volés apparaissent…etc.

En cas de sinistre naturel, comme les incendies, les inondations ou les tempêtes, un expert est chargé de l’évaluation des dégâts. La venue d’un expert prend parfois beaucoup de temps ce qui ralentit la procédure de remboursement.

Pour les dommages sont importants, il est possible de faire appel à un expert autre que celui de l’assurance mais des frais supplémentaires sont à prévoir.

Se faire dédommager

Une fois les dommages estimés, la procédure d’indemnisation est engagée et à partir de là, tout dépend du contrat d’assurance auquel le client a souscrit.

Certains contrats prévoient des plafonds de garantie et des franchises, surtout pour les biens mobiliers. D’autres contrats prévoient d’indemniser l’assuré en prenant en charge les travaux de réparation de l’habitation ou le remplacement des objets volés.
Lorsque les dégâts sont causés par un tiers, une indemnisation totale peut être envisagée s’il y a une couverture par l’assurance responsabilité civile  du tiers responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *