Assurance maladie, les pièges à éviter

assurance maladie


Les frais des soins de santé sont coûteux et peu pris en charge par la sécurité sociale et une
mutuelle santé est souvent nécessaire pour être bien couvert. Mais dans la jungle des offres de couvertures santé proposées par les différentes mutuelles, l’assuré a souvent du mal à choisir le bon contrat et tombe parfois dans des pièges qui lui coûtent cher.

Attention aux promesses alléchantes

Les publicités pour les assurances santé sont souvent mensongères, elles promettent des couvertures totales contre des frais minimes. Il est connu que ces publicités jouent souvent sur les mots pour attirer plus de clients. C’est pour ça que la prudence est de mise et une étude approfondie du contrat d’assurance est indispensable. Beaucoup de critères sont à vérifier : les exclusions de garantie, les couvertures inutiles, les délais de carence, les frais d’assurance…etc.

Les exclusions de garantie

Une mutuelle fiable couvre d’habitude la plupart des frais de soins tels que les consultations chez assurance maladieles médecins généralistes, les médicaments, les analyses, les examens radiologiques, les hospitalisations, les frais dentaires et optiques, les maternités et l’assistance aux personnes. Mais certains contrats excluent de la couverture certaines maladies ou appliquent des conditions très strictes pour l’accès au remboursement de certains frais. Les exclusions les plus fréquentes concernent surtout les affections ou les maternités antérieures à la signature du contrat Il est donc nécessaire de vérifier ces clauses d’exclusion de garantie afin de savoir l’étendue de la couverture à laquelle on souscrit.

Les délais de carence

Le délai de carence est  la période pendant laquelle certains frais ne sont pas couverts par la mutuelle. Ce délai est mis en place pour éviter qu’une personne qui est sur le point de faire des soins coûteux ne souscrive à une mutuelle que pour se faire rembourser ces frais précis.

Les délais de carence peuvent aller jusqu’à six mois ou un an pour certains soins coûteux tels que les soins dentaires ou optiques.

De moins en moins de mutuelles imposent des délais de carence, il est donc facile d’en trouver une qui est opérationnelle dès la souscription au contrat.

Éviter les clauses inutiles

Il ne faut pas confondre une bonne mutuelle et une mutuelle qui comprend des garanties inutiles. Plus la couverture est étendue, plus la mutuelle sera coûteuse. Il faut donc choisir une couverture adaptée à ses besoins. Par exemple, si on habite dans une petite ville, il n’est pas nécessaire de prendre une garantie dépassement d’honoraires au-delà du ticket modérateur, car ces dépassements sont surtout pratiqués dans les grandes agglomérations.

Au final, le plus important est de lire attentivement son contrat d’assurance, de faire attention aux clauses optionnelles et aux exclusions de garantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *