L’assurance vie au Luxembourg : ce qu’il faut savoir

assurance luxembourg

Souscrire à une assurance vie se fait par le versement de mensualités de la part du souscripteur en faveur d’un assureur, qui lui garantira à son tour un contrat qui couvrira le versement d’un capital à une personne ou plusieurs afin de palier à leur besoins après la mort de l’assuré en question. C’est avant tout un véhicule de placement pour épargner de façon flexible (retrait, versements et arbitrages possibles à tout moment pendant que le souscripteur est en vie)

La différence entre l’assurance luxembourgeoise et Française

Le système d’assurance au Luxembourg permet une meilleure protection de l’assuré même en cas de faillite de la compagnie d’assurance. Car si en France la loi prévoit un plafond de 70.000 euros par assuré, au Luxembourg c’est une autre dynamique extrêmement stricte. Les assurés Luxembourgeois sont légalement privilégiés ce qui leur permet de récupérer leur épargne capitalisée en totalité, c’est donc une assurance optimale du capital. Avec un contrat d’assurance-vie français, un expatrié risque un prélèvement forfaitaire libératoire de la France et une double imposition sur la plus-value de son retrait, contrairement à son homologue qui n’impose aucune fiscalité ni prélèvement autres que ceux de leur pays d’origine.

Des contrats et formules adaptés à chaque cas

La réglementation Luxembourgeoise en matière d’assurance permet de créer des contrats sur mesure pour chaque client, en fonction du fond inverti au départ pour créer un fond d’assurance vie. En règle générale, aucun assureur n’acceptera moins 250.000 euros comme mise de départ.

Formules en dessous de 250.000 euros :

cette formule n’est pas tellement différente des autres assurances françaises, où le souscripteur dispose de la possibilité d’investir sur un fond euros et sur Unités de compte en fonds monétaires, obligataires, ou actions.

Formule entre 250.000 et 2.5 millions d’euros :

cette formule assure la prise en charge de ses fonds par une société de gestion, qui se chargera de créer pour le client un portefeuille sur mesure en fonction de ses objectifs et ses horizons d’épargne. C’est donc une formule qui offre le plus de possibilités par rapport à la formule précédente.

Formule de plus de 2.5 millions d’euros :

il sera possible d’intégrer dans ses fonds internes dédiés (FID) des contrats d’options, contrats à terme ou contrats dérivés portant sur différents actifs (mobilier, taux, devises ou matières premières).

Pour plus de renseignements, connectez-vous sur : www.assurancevieluxembourg.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *